Bruno Lagarrigue

décembre 2014

Comme nous disposons des livraisons n° 11 à 13 (janvier, février et mars-mai 1841) de la Revue d'Auvergne dirigée par le Comte Roger de Saint-Poncy, nous profitons de cette page pour offrir à nos lecteurs un article intitulé "A propos d'un portrait" rédigé par Pierre Joseph Isidore Vidal, le frère du poète romantique sanflorain, contenu dans la 12e livraison (février 1841) de ce périodique.

Précédé du portrait du Comte Roger de Saint-Poncy, réalisé par le peintre d'histoire et portraitiste Jean-François Alluys né à Brioude (Haute-Loire) en 1799 et décédé en 1866, l'article apporte des éléments complémentaires que l'artiste ne pouvait traduire. Pierre Joseph Isidore Vidal évoque aussi dans son papier Anatole de Planhol, ancien élève de l'école polytechnique, qui dessina les tapisseries de l'église abbatiale de la Chaise-Dieu (Haute-Loire), représentant la Danse Macabre "oeuvre fantastique où la mort, comme pour célébrer ses délirantes saturnales, s'attaque à tous les âges, à toutes les conditions, qu'elle convie à un infernal galop, et se reproduit sous mille déguisements, sous mille attitudes bizarres".

Pour les personnes que cela pourrait intéresser, les dessins d'Anatole de Planhol ont été publiés en 1841 à la fin de l'ouvrage d'Achille Jubinal (1810-1875) intitulé La danse des morts de la Chaise-Dieu, fresque inédite du XVe siècle